28/11/2003

Vidée...

Vendredi soir...et je ne ressens aucun enthousiasme.
 
J'en ai MAAAAAAAAAAAARRRRRRRE!
J'en peux plus!!!!!!!!!
Je suis crevée, lessivée...je n'arrive plus à taper 2 mots correctement.
 
Ca ne va. J'ai envie de pleurer. Je ne me sens pas bien.
Besoin de le faire savoir ce soir.

 
Je pensais pourtant que l'époque de l'esclavage était révolue... et je n'ai pas non plus la nationalité polonaise ou lituanienne!?
Je ne vais pas tenir le coup longtemps avec mes journées de 12h non-stop, le stress, cet environnement, ces gens (non, c'est pas possible ce ne sont pas des humains), cette ambiance et tout le reste.
 
Tout ça pourquoi? pour un futur coup de pied au cul dans le meilleur des cas?
 
Envie de me défouler, de taper sur 2 personnes: un gros ours brun enragé et une connasse blonde incompétente avec une coupe au carré et un accent flamingant (celle-là, je la taperais bien jusqu'à en avoir les poings à sang!).
 
 

Je m'efforce de tenir le coup, de rester moi, de faire mon boulot du mieux possible et d'en retirer le meilleur en me disant que ça ira mieux, que c'est juste une période de rush, que je m'occupe quand-même de choses intéressantes et diverses, qu'il faut du temps,...et toutes les autres conneries. Mais...
J'ai trop le cafard ce soir.
 
Please, Help!
 

21:10 Écrit par S. | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

23/11/2003

Love renewal?

Passez notre amour à la machine.
Faites le bouillir
Pour voir si les couleurs d'origine
Peuvent revenir.
Est-ce qu'on peut ravoir à l'eau de Javel
Des sentiments,
La blancheur qu'on croyait éternelle,
Avant ?


Pour retrouver le rose initial
De ta joue devenue pâle,
Le bleu de nos baisers du début,
Tant d'azur perdu.


Passez notre amour à la machine.
Faites le bouillir
Pour voir si les couleurs d'origine
Peuvent revenir.
Est-ce qu'on peut ravoir à l'eau de Javel
Des sentiments,
La blancheur qu'on croyait éternelle,
Avant ?


Matisse, l'amour c'est bleu difficile,
Les caresses rouges fragiles,
Le soleil de la vie les tabasse,
Et alors, elles passent.


Allez ! A la machine !!


16:39 Écrit par S. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

22/11/2003

O Sole mio!

Ce matin, direction aéroport.
Non, je ne suis pas partie en vacance!:-(
 
Je me suis rendue à l'aéroport pour y accompagner 'mio caro piccolo papunetto', traduction: 'mon père'.
Direction: sa terre natale.
Un endroit où il fait toujours beau, où les gens sont pas stressés du tout, où l'on mange que des bonnes choses (miam!), où l'on crie et utilise les mains pour parler ("ma che cazzo vuoi!"), où l'on rit fort, où " i bimbi e bambini" (les enfants) jouent en petite bande dans les rues jusque tard ("E Marco, Fabrizzio, Giulia!"), où l'on se raconte pleins de vieilles histoires et autres anecdotes ("c'era una volta...") assis autour d'une table en buvant du bon vin fait maison, où les filles qui sont presque toutes brunes et jolies ("le ragazze") et les mecs qui sont de vrais tombeurs ("i ragazzi") se retrouvent à "la piazza" pour prendre un verre, où les jeunes sont lookés à la dernière mode, où les gosses de 12 ans ont tous le dernier modèle de gsm, où l'on entend des "motorini e vespini" (= motos et vespa) qui passent non-stop dans la rue,...:-)
 
Je pourrais encore continuer cette liste de descriptions tellement j'en ai de souvenirs et de belles images que je ramène à chaque fois de là...
 
Cela fait à peine 2 mois que mon père était de retour pour nous voir et rester ici et il ne devait pas repartir avant l'année prochaine. Mais, le soleil et tout le reste lui manquait de trop...
D'ailleurs, lorsque je vois mon père là-bas, il se métamorphose: je le trouve plus jeune, plus en forme, plus joyeux, une autre personne! C'est vraiment incroyable!
 
J'espère qu'un jour, pas trop tard, je pourrai m'en aller là-bas, retrouver tout ce qui me manque à moi aussi ici...
 
A presto, Papa!
 

11:34 Écrit par S. | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

Ca faisait longtemps

Ca fait un petit temps que je n'ai plus rien posté.
Depuis quelques jours, je n'ai pas eu 1 minute pour 'bloguer'.

Oh, toi, mon pauvre blog délaissé. Ne t'inquiète pas, je suis toujours là!
 
Je ne vais quand-même pas faire le coup de la nana tellement occupée qu'elle n'a plus 30 secondes pour ça!
Quoique, si quand-même un peu. mais vite fait bien fait alors!;-):
 
En ce  moment, je suis overbookée tous les jours du matin au soir de 8h à 18h (et je bosse même des fois très très tard! Non mais, vous vous rendez compte! C'est le monde à l'envers!!!). Je vous rassure tout de suite: mon travail n'a rien de super, extra passionnant... mais quelquefois intéressant...
 
Voilà! C'est tout. Maintenant stop, basta! Assez parler de boulot!
La parenthèse est fermée.

11:06 Écrit par S. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

13/11/2003

Suis-moi, je te fuis; fuis-moi, je te suis

'Demain, peut-être que tu reviendras, mais comme je voudrais alors ne pas t'avoir attendu, ne pas entendre tous les mots que tu pourrais me dire ou pouvoir les ignorer avec la légèreté comme contrepoids de ton absence... Je ne viendrai pas te voir au printemps, c'était une mauvaise idée, même si j'en crève d'envie, je crois qu'il faut que je prenne mes distances avec toi, et je devine dans l'espacement de tes dernières réponses que c'est ce que tu fais toi aussi.
Je t'embrasse.'
   
                                                                                                          'Où es-tu?' - M. Levy
 
 
'Seuls l'amour et l'amitié comblent la solitude de nos jours. Le bonheur n'est pas le droit de chacun, c'est un combat de tous les jours. Je crois qu'il faut savoir le vivre lorsqu'il se présente à nous.'
                                                                                                                        Orson Welles

23:13 Écrit par S. | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

10/11/2003

Pensée profonde...

Petite dédicace pour les quelques personnes qui ont été bosser aujourd'hui.
 
Le lundi au soleil
C'est une chose qu'on n'aura jamais
Chaque fois c'est pareil
C'est quand on est derrière les carreaux
Quand on travaille que le ciel est beau
Qu'il doit faire beau sur les routes
Le lundi au soleil
Le lundi au soleil
On pourrait le passer à s'aimer
Le lundi au soleil
On serait mieux dans l'odeur des foins
On aimerait mieux cueillir le raisin
Ou simplement ne rien faire

Le lundi au soleil
                                                    
                                               Claude François - Le Lundi au Soleil


10:51 Écrit par S. | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

09/11/2003

Rétro

Le week-end touche déjà presque à sa fin... Le temps a filé trop vite comme toujours lorsque l'on passe de bons moments.
Très chouette soirée hier chez 'A. et D.' pour leur pendaison de crémaillère. Ils ont un très bel appartement super bien agencé et décoré avec goût (je suppose donc que c'est A. qui s'en est chargée!:-)). On a juste oublié de baptiser un des beaux murs du living... Zut!;-)
Ce fut en tout cas l'occasion de se retrouver en petit comité d'amis, collègues et ex-collègues pour une agréable soirée.
En plus, ma fille n'a rien démoli, elle a été sage et s'est bien amusée! Ouf!
Seul petit souci, 'O.' l'a tellement excitée en jouant avec elle avant de partir qu'elle ne s'est pas endormie en 5 minutes chrono comme la plupart l'auraient cru... Arrivés à la maison à 1h du matin, elle a réclamé, aves les yeux grands ouverts, son DVD de 'Tom & Jerry'!!!!!!
Et comble de tout, ce matin, elle était debout à 7h35!:-(
Aujourd'hui, journée de glandouille pour moi dans un état comateux proche du zombie...
Mais c'est pas grave car demain, c'est congé!:-)
 
 
PS: elles sont superbes mes 27 roses que j'ai reçues hier!;-)




18:09 Écrit par S. | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |