01/03/2004

J-3

Encore 3 jours et je m'envole pour Málaga!!!!
 
Tu crois que je devrais prendre mon bikini dans ma valise?;-)

22:58 Écrit par S. | Lien permanent | Commentaires (13) |  Facebook |

Commentaires

bah vi !! prend le on ne sait jamais :)

Écrit par : candide | 01/03/2004

Vu... ... le temps qu'il fait, prend aussi de la graisse de phoque ;)

Écrit par : Choc' | 01/03/2004

Bah Tu me ramènes un souvenir ? J'ai jamais été en Espagne (si, c'est vrai)

Écrit par : Gummy | 02/03/2004

bikini en hiver c'est un peu trop dénudé, moi je suggère le trikini... Sandales, lunettes de soleil et chapeau... bon soleil.

Écrit par : sdv | 02/03/2004

Le... ... rikikki c'est pas mal non plus hein... oué bon ça va je =>

Écrit par : Choc' | 02/03/2004

Bikini Mais que veut dire exactement le mot 'bikini'? Examinons son éthymologie. Il vient de du préfixe 'bi' qui veut dire qui veut dire 'étrange', 'drôle', comme dans 'bisexuel' ("au comportement alimentaire étrange"), 'bizare', 'bicyclette' ("quelle étrange mobylette!") ou "bicéphale" (qui veut dire: "Mais regarde-ça quelle drôles de têtes il a celui-là").

Ensuite on trouve la racine "kini" qui vient du grec 'kine' qui représente la négation comme dans 'kinépolis' ('rugueux'), 'kiné pas beau' ('laid'), 'kinésithérapeute' ('pas très bien décidé' -celui qui capte celle-là je lui pauy le verre que je dois à Laurent-) ou 'Papouasie-Nouvelle Kine' ("J'en connais une bien bonne, assieds-toi, je n'ai pas de poux!").

Donc 'bikini' veut dire 'pas étrange', ce qui signifie aussi 'normal'.

Il est donc tout à fait normal que tu mettes ton bikini. Tu devrais d'ailleurs le mettre pour aller au travail.

Écrit par : SFo | 02/03/2004

Petite rectification... ... l'éthymologie exacte de "kinésithérapeute" vient en fait de l'allemand, jolie langue de plus en plus usitée dans nos belles provinces de l'Ouest, il s'agit en fait d'une concaténation du proverbe "Qui n'hésite et Rape Heute", Heute étant l'égérie bien connue du Baron Von Krischtenstroöp, grand aviateur de son époque, et qui, lors de la bataille de Sprächezie, a scalpé sa femme alors qu'il ne regardait absolument son altimètre, hésitant entre les boutons rouge et vert du tableau de commande de son Messerschmidt (le Baron étant daltonien, c'est à dire qu'il ne savait faire la différence entre Joe et Averell)... sur ce je vous laisse, j'ai encore des tartines à nourrir...

Écrit par : Choc' | 02/03/2004

Sprächen Sie Heute? Ich bin einke kleine Fledsblümmen. Aber, für unsere kussen, durf keine wissen!

Ich Münsterstruck haben Sie Schfligftught mich plüt Ausfhartgeheimblitzkreikschullsegang!

Ich bin skandalieziert!

Écrit par : SFo | 02/03/2004

Ja Ja... ... War das 'ne groBe freude, als ihn der herrgott schuf, ein kerl,
wie samt une seide, nur schade, daB er suff.

Écrit par : Choc' | 02/03/2004

ACH AH AH AH! Prosit!

Y'a pas à dire, le bikini de Proibito inspire la population bloggienne.

Écrit par : SFo | 02/03/2004

C'est décidé! Je prendrai mon petit bikini...
Il ne fait pas assez chaud pour le trikini!;-o

Écrit par : Proibito | 02/03/2004

Euh Me demande juste combien de cigarettes à rigoler z'aviez avant d'écrire tout ça...

Écrit par : Joli Tambour | 03/03/2004

*puf*puf* Nous ne fumons jamais au travail.

C'est notre état naturel. C'est pour ça que c'est grave.

Écrit par : SFo | 03/03/2004

Les commentaires sont fermés.